Formation mode : comment devenir chapelier ?

Publié le : 26 septembre 20225 mins de lecture

Le chapelier est un métier d’art qui a évolué avec l’univers de la mode. Aujourd’hui, les chapeliers travaillent avec les plus grandes maisons de couture et les créateurs les plus en vogue. Ils sont chargés de créer des chapeaux et des accessoires de mode haut de gamme.

Le métier de chapelier est très exigeant, mais il offre une grande satisfaction aux personnes qui ont le goût du beau et du travail bien fait. Si vous avez envie de devenir chapelier, voici quelques conseils pour vous lancer dans cette belle profession.

Qu’est-ce qu’un chapelier ?

Un chapelier est un artisan qui fabrique et qui répare les chapeaux. C’est un métier qui nécessite beaucoup de patience et de précision.

Pour devenir chapelier, il faut suivre une formation professionnelle de deux ans minimum. La plupart des chapeliers ont appris le métier sur le tas, en travaillant auprès d’un maître chapelier.

Aujourd’hui, il existe des écoles de mode qui proposent des formations professionnelles de chapelier. Ces écoles enseignent aux futurs chapeliers les techniques de base du métier, comme la couture, le modelage, le drapage, etc.

Le métier de chapelier est un métier passionnant mais qui demande beaucoup de travail. Les chapeliers doivent être très créatifs pour créer de nouveaux modèles de chapeaux, et ils doivent également être très minutieux pour réaliser les chapeaux de manière parfaite.

Missions d’un chapelier

Le chapelier est avant tout un artisan qui crée, fabrique et entretient les chapeaux. Il doit être habile de ses mains et avoir un sens aigu de la créativité.

Le chapelier conçoit des chapeaux sur mesure ou en série. Il peut travailler pour le compte d’une entreprise de confection, d’une maison de couture, d’un atelier de création ou en tant que chapelier-bottier indépendant.

Pour confectionner un chapeau, le chapelier commence par dessiner un croquis puis réalise un calque sur du carton. Il découpe ensuite le carton selon le modèle qu’il a créé.

A partir de ce gabarit, il découpe le tissu (généralement du feutre ou de la soie), qu’il assemble ensuite à l’aide d’une aiguille et d’un fil.

Une fois le tissu assemblé, il passe au montage du chapeau. Il y insère la doublure, puis y fixe la coiffe (la partie supérieure du chapeau).

Enfin, il ajoute les accessoires (rubans, plumes, boutons, etc.), qui donneront au chapeau sa personnalité.

Le chapelier doit également savoir entretenir les chapeaux. Il est en effet fréquent que les clients viennent lui demander de nettoyer ou de reprendre un chapeau qui ne leur va plus.

Le chapelier doit donc être polyvalent, savoir coudre, dessiner, mais aussi avoir de l’aisance relationnelle pour conseiller ses clients.

Qualités pour devenir chapelier

Le métier de chapelier est un métier passionnant qui demande de la créativité et de l’imagination. Pour devenir chapelier, il faut avoir certaines qualités : être patient, minutieux, créatif, avoir de l’imagination et être passionné par la mode.

Le chapelier doit être patient pour pouvoir travailler avec précision et minutie. Il doit également être créatif pour pouvoir imaginer de nouveaux modèles de chapeaux et avoir de l’imagination pour pouvoir les réaliser. Enfin, le chapelier doit être passionné par la mode pour être à la pointe des tendances et créer des chapeaux qui plairont aux clients.

Formation pour devenir Chapelier

Pour devenir chapelier, il est nécessaire de suivre une formation spécialisée. Cela peut se faire dans une école de mode, dans une école d’art ou dans une école professionnelle. La formation dure généralement deux ans. Elle est composée d’un enseignement théorique et pratique. Au cours de la formation, les futurs chapeliers apprennent à confectionner des chapeaux selon les techniques traditionnelles. Ils apprennent également à créer des modèles originaux. La formation leur permet de se familiariser avec les différents types de tissus et de matières premières utilisés dans la confection des chapeaux. Elle leur donne également les connaissances nécessaires pour gérer une entreprise de chapellerie. À l’issue de la formation, les chapeliers peuvent travailler dans une boutique de chapellerie, dans une entreprise de confection de chapeaux ou à leur compte.

Plan du site